La Tribune de DYNAMIQUE CITOYENNE dans le Bajomag du mois d'avril 2017

Publié le par Dynamique Citoyenne

La Tribune de DYNAMIQUE CITOYENNE dans le Bajomag du mois d'avril 2017

Annoncer une hausse des impôts locaux, c'est forcément s'exposer à la critique, et ce n’est pas avec gaieté de cœur que nous avons fait ce choix. Lors du conseil municipal sur le débat d’orientation budgétaire, et dans notre Tribune du mois dernier, nous avons expliqué ces choix. Notre préoccupation constante est une gestion responsable des deniers publics tout en maintenant la qualité du service public. 

 

Comme vous le savez, localement, nous devons faire face à une situation exceptionnelle. La ville n'a pas des moyens extensibles et, dans le même temps, nous sommes soucieux de réaliser des investissements. Aurait-t-il fallu réduire les subventions aux associations, utiliser la masse salariale comme variable d'ajustement et baisser les crédits de fonctionnement dans les services, comme certains le préconisent ? Aurions-nous du sacrifier nos programmes d’investissements pour nos écoles, l’ANRU, le PNRQAD ?

 

Pris en étau entre des dotations de l’Etat en forte baisse et des charges imposées qui s’accroissent du fait de la gestion désastreuse de l’ancienne majorité municipale, nous avons choisi d’actionner le levier de l’impôt pour satisfaire aux ambitions de notre ville et de ses habitant(e)s. L'année 2017 c’est le vrai départ de la rénovation urbaine de La Noue/Malassis, des investissements pour la ville et ses habitant(e)s pour les 3 prochaines années !

 

Avec à l’esprit, le Plan National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés des Coutures qui va permettre de résorber l'habitat insalubre et lutter contre les marchands de sommeil qui exploitent les plus pauvres, ainsi qu’un effort d'investissement sur le patrimoine bâti de notre ville et la voirie qui ont été totalement abandonnés par la précédente majorité. Nous allons consacrer des centaines de milliers d’euros pour la rénovation des écoles et des crèches et augmenter le budget de la voirie. Plus que jamais, malgré la crise, Dynamique Citoyenne inscrit ce budget et ses choix dans le cadre de la lutte pour la justice sociale.

Commenter cet article